Entretien avec l’association Visarte.Genève

Numéro 71 – Octobre 2021

En Suisse aujourd’hui, une très large majorité d’artistes visuels·x·les n’ont aucun statut juridique et ne sont pas rémunérés·x·es pour leur travail. Si des prises de conscience et des changements sont apparus ici et là depuis quelques années par exemple sous la forme de recommandations, aucune application harmonisée n’existe encore à l’échelle nationale. La crise sanitaire a servi de vrai révélateur de cette précarité du travail des artistes qui précède la crise et qu’il faut aujourd’hui absolument éradiquer. Entretien avec les membres du comité de Visarte.Genève, l’association professionnelle des artistes visuels·x·les qui œuvre pour un vrai changement de paradigme au sein du champ de l’art contemporain.

Article réservé aux abonnés et abonnées

Connexion

S’enregistrer