Nadja Schnetzler

Think tank

Nadja Schnetzler a grandi à Mexico et dans la région d’Appenzell. Elle a suivi une formation de journaliste et a fondé avec son partenaire BrainStore, la première usine à idées, en 1998. Elle a façonné le processus de développement de la “Machine à idées”, un processus industriel pour le développement et la mise en œuvre d’idées, et a écrit le livre “La Machine à idées”. Elle a géré plus de 1200 projets de génération d’idées pour des clients industriels et sur tous les continents.

Grâce à son travail dans le domaine de l’innovation, sa curiosité s’est développée vers des formes de collaboration de groupe auto-organisées et plus agiles. Comment les groupes, les équipes et les organisations transforment-ils les bonnes idées en réalité ? Que faut-il, et quels sont les outils utiles, ceux qui sont les plus obstructifs ? Avec “Word and Deed”, la collaboration est désormais au centre de son travail, au même titre que l’innovation et la communication.

Nadja Schnetzler est co-fondatrice de la start-up médiatique Republik, une petite rébellion dans les médias. Elle a été présidente fondatrice de la coopérative Project R, qui travaille à promouvoir la démocratie en renforçant, préservant et développant le journalisme en tant que quatrième pouvoir.

 

Nadja Schnetzler, 46 ans, vit avec sa famille à Biel/Bienne en Suisse et avec des amis à Zurich, mais elle est généralement sur la route et installe son bureau (1 Mac) partout où un projet est en cours ou où se trouvent ses amis. Grande fan de musique baroque, elle aime aussi les gadgets techniques et est en quête permanente d’inspiration, tous domaines confondus.

Pour utiliser la fonction recherche, créez un compte utilisateur-trice (gratuit) ou connectez-vous à votre compte.

Créer un compte/se connecter

«Sans culture, nous ne pouvons pas surmonter une telle crise»

Selon vous, dans quelle mesure la mise en place d’un Think Tank culturel est nécessaire en ce moment ? En principe, je pense que nous

Lire la suite